Choisissez votre langue

Search

Renseignements

Aucune correspondance

Services

Aucune correspondance

Secteurs d’activité

Aucune correspondance

Personnes

Aucune correspondance

Renseignements

Aucune correspondance

Services

Aucune correspondance

Personnes

Aucune correspondance

Secteurs d’activité

Aucune correspondance

L’électrification constitue une occasion unique dans le cadre de la transition énergétique

  •  Temps de lecture Clock/
  • ÉcouterÉcouter/ ArrêterArrêter/
  • Agrandir | Réduire le texte Text

 

L’électrification constitue un élément clé du parcours mondial vers la carboneutralité ainsi qu’une occasion de placement unique, a affirmé Grégoire Baillargeon – président de BMO Groupe financier (Québec) – lors du lancement, à Montréal, d’un programme de recherche axé sur l’accélération de l’électrification.

M. Baillargeon a également annoncé qu’il s’était joint au comité consultatif du programme Électrifier la société : vers des collectivités décarbonées et résilientes, maintenant nommé « Volt-Age ». L’Université Concordia, en partenariat avec l’Université de Calgary, l’Université métropolitaine de Toronto et l’Université Dalhousie, a mis sur pied ce programme, et a reçu une subvention de 123 millions de dollars canadiens du Fonds d’excellence en recherche Apogée Canada.

Occasions liées à la transition énergétique

La transition énergétique représente une occasion unique pour les investisseurs, notamment en raison de l’urgence du défi climatique et du besoin évident de réduire à zéro les émissions de gaz à effet de serre.

Dans le cadre de la transition énergétique, l’électrification joue un rôle clé dans le parcours vers la carboneutralité. En fait, plus de la moitié des réductions d’émissions (en équivalent CO2) nécessaires à l’atteinte de l’objectif de carboneutralité sont liées à l’électrification (p. ex., électricité verte, électrification du transport et transformation des industries lourdes), a souligné M. Baillargeon.

Le programme Volt-Age permettra de relever les défis techniques liés à l’électrification et d’accélérer l’intégration de nouvelles technologies (p. ex., bâtiments carboneutres intelligents, réseau électrique intelligent et sûr, gestion et stockage de l’énergie et véhicules électriques).

Accroître la sensibilisation et tirer parti des occasions

Pour soutenir son ambition de devenir le principal partenaire des clients dans la transition vers la carboneutralité, BMO a ajouté de nombreuses capacités pour accroître la sensibilisation et aider les clients à tirer parti des occasions offertes (p. ex., financement durable et solutions liées aux crédits carbone), selon M. Baillargeon.

Par exemple, l’Institut pour le climat de BMO a été lancé en 2021 pour faire le pont entre la science, la politique, l’économie et les finances afin de contribuer à accélérer la mise en œuvre des solutions climatiques. En 2022, Radicle, un chef de file dans les services-conseils liés aux crédits carbone, ainsi que la création et la négociation de crédits carbone, s’est joint à BMO.

« Désormais, nous pouvons non seulement financer des projets de décarbonisation, mais également créer les crédits carbone issus de ces projets », a déclaré M. Baillargeon.

LIRE LA SUITE
Grégoire Baillargeon Président, BMO Groupe financier, Québec

Autre contenu intéressant