Choisissez votre langue

Search

Renseignements

Aucune correspondance

Services

Aucune correspondance

Secteurs d’activité

Aucune correspondance

Personnes

Aucune correspondance

Renseignements

Aucune correspondance

Services

Aucune correspondance

Personnes

Aucune correspondance

Secteurs d’activité

Aucune correspondance

BMO Groupe financier accélère sa croissance nord-américaine avec l'acquisition stratégique de Bank of the West

Communiqués 20 décembre 2021
Communiqués 20 décembre 2021

 

  • L'expansion dans de nouvelles régions importantes aux États-Unis, dont le très attrayant marché californien, est une prochaine étape logique de la stratégie de croissance de BMO en Amérique du Nord.

  • Financièrement attrayante et financée principalement par le capital existant de BMO et de Bank of the West, la transaction accroît immédiatement le bénéfice par action ajusté à la conclusion et favorise la croissance à long terme.

  • Le regroupement avec Bank of the West permettra de réunir des territoires et des capacités très complémentaires pour donner à davantage de particuliers et d'entreprises les moyens d'améliorer leurs finances et pour éliminer les obstacles à l'inclusion économique.

  • BMO s'engage à conserver les employés de première ligne des succursales et ne prévoit aucune fermeture de succursale de Bank of the West en lien avec la transaction.

MONTRÉAL et CHICAGO, le 20 déc. 2021 /CNW/ - BMO Groupe financier (TSX: BMO) (NYSE: BMO) et sa filiale indirecte en propriété exclusive de Chicago, BMO Harris Bank N.A. (ensemble, « BMO »), ont annoncé aujourd'hui la signature d'une entente définitive avec BNP Paribas (XPAR : BNP) en vue d'acquérir Bank of the West et ses filiales, dont l'actif au 30 septembre 2021 s'élève à environ 135 milliards de dollars canadiens (105 milliards de dollars américains). Cette acquisition cadre avec les objectifs stratégiques, financiers et culturels de BMO.

En vertu des modalités de l'entente, BMO acquerra Bank of the West à un prix d'achat au comptant de 16,3 milliards de dollars américains, soit 13,4 milliards de dollars américains, déduction faite du capital excédentaire (à la conclusion) de Bank of the West, qui est estimé à 2,9 milliards de dollars américains. BMO financera la transaction principalement à l'aide de son capital excédentaire, ce qui reflète sa solide assise financière et la génération de capital prévue.

Fondée en 1874, Bank of the West possède une solide expérience dans le domaine des services aux particuliers, aux petites entreprises, aux grandes entreprises et aux clients de gestion de patrimoine. En réunissant deux régions hautement complémentaires et en tirant parti des capacités numériques, de données et d'analyse de BMO, cette acquisition permet d'ajouter des marchés contigus au territoire déjà couvert, d'accélérer l'expansion des Services bancaires aux grandes entreprises de BMO et de faire une entrée très concurrentielle en Californie.

À la conclusion, l'acquisition apportera près de 1,8 million de clients à BMO et élargira davantage sa présence bancaire grâce à 514 succursales et bureaux de services aux grandes entreprises et de services de gestion de patrimoine additionnels dans d'importants marchés en croissance américains. Après la conclusion de la transaction, BMO occupera une position solide dans trois des cinq principaux marchés américains, sera présent dans 32 États, réalisera une expansion de ses activités auprès des grandes entreprises spécialisées à l'échelle nationale et disposera d'une plateforme bancaire numérique capable d'accepter des dépôts dans les 50 États. Avec environ 70 % des dépôts de Bank of the West en Californie, BMO fait une entrée graduelle dans un marché dont la population totalise environ 40 millions d'habitants et dont le PIB s'élève à 3 100 milliards de dollars américains, et qui, s'il était un pays, se classerait au cinquième rang des économies mondiales.

« Grâce à la force de notre performance et à nos bases intégrées en Amérique du Nord, nous n'avons jamais été mieux placés pour franchir la prochaine étape de notre stratégie de croissance et servir les nouveaux clients et employés que nous sommes impatients d'accueillir au sein de BMO. Cette acquisition nous permet de prendre de l'ampleur, d'étendre nos activités dans des marchés attrayants et de développer des capacités qui nous permettront de poursuivre notre croissance et d'accroître nos rendements et notre efficience », a déclaré Darryl White, chef de la direction, BMO Groupe financier.

« Nous présenterons une offre hautement concurrentielle dans de nouveaux marchés en croissance, en combinant la force de notre plateforme bancaire numérique et une solide équipe de banquiers pour générer une croissance de la clientèle de premier plan. »

« L'élimination des obstacles à l'inclusion est une force motrice pour les deux banques. C'est un engagement qui repose sur la raison d'être de BMO, Avoir le cran de faire une différence dans la vie, comme en affaires. Fortement engagées à investir dans les collectivités, BMO et Bank of the West ont toutes deux obtenu la note "Remarquable" aux termes de la Loi sur l'accès au crédit des collectivités (Community Reinvestment Act). Nous serons bien placés pour soutenir les collectivités que nous servons et pour donner à nos clients les moyens d'améliorer leurs finances », a conclu M. White.

« Bank of the West est une organisation bien gérée et respectée qui apportera à BMO des capacités, des produits et une expertise sectorielle complémentaires, qui sont tous porteurs de valeur ajoutée pour notre franchise existante, a indiqué David Casper, chef, Services bancaires aux grandes entreprises Amérique du Nord et chef de la direction États-Unis, BMO Groupe financier. En combinant ces forces avec les antécédents éprouvés de BMO en matière d'exécution et d'intégration d'acquisitions, nous serons en mesure de tirer parti de nos capacités pour servir davantage de particuliers, d'entreprises, de grandes entreprises et de clients de gestion de patrimoine. Il s'agit également d'une excellente occasion de tirer parti de nos solides antécédents en matière d'engagement auprès des collectivités où nous exerçons nos activités. »

« Au nom de tous mes collègues de Bank of the West, je suis enthousiaste à l'idée de ce que cette nouvelle occasion d'affaires apportera à nos clients, à nos employés et à nos partenaires communautaires de longue date. La présence de Bank of the West dans plusieurs des marchés les plus importants et à la croissance la plus rapide des États-Unis constitue une plateforme idéale et complémentaire de services bancaires aux grandes entreprises et aux particuliers pour alimenter la croissance de BMO. Grâce à la gamme de produits et aux capacités de BMO, nous serons en mesure de donner à encore plus de clients les moyens d'améliorer leurs finances. Notre équipe de conseillers en services bancaires aux entreprises et aux grandes entreprises dévoués s'adaptera parfaitement à BMO, en travaillant à imaginer des solutions créatives pour répondre aux besoins individuels », a déclaré Nandita Bakhshi, chef de la direction de Bank of the West.

Faits saillants de la transaction

À la conclusion, la transaction devrait immédiatement accroître le bénéfice par action ajusté de BMO et l'augmenter de plus de 10 % en 2024, en tenant compte des synergies de coûts estimées. Le taux de rendement interne estimé est d'environ 14 %. Le prix d'achat est estimé à 1,5 fois la valeur comptable corporelle par action ordinaire attendue de Bank of the West, selon le bilan estimé à la conclusion. BMO prévoit engager des frais de fusion et d'intégration avant impôts d'environ 1,7 milliard de dollars canadiens et réaliser des économies de coûts avant impôts d'environ 860 millions de dollars canadiens, soit 35 % des frais autres que d'intérêts de Bank of the West, grâce à des améliorations de l'efficacité opérationnelle, la totalité des économies de coûts étant réalisées avant la fin de la première année suivant la conclusion de la transaction.   

L'acquisition ajoute environ 56 milliards de dollars américains de prêts et 89 milliards de dollars américains de dépôts sur la base du bilan de Bank of the West au 30 septembre 2021. BMO s'attend à inscrire un ajustement au titre des pertes sur créances brutes de 992 millions de dollars canadiens, ou 126 points de base des prêts, et à refléter un ajustement de juste valeur de 218 millions de dollars canadiens (réduction de valeurs), qui seront tous deux comptabilisés dans le bénéfice ajusté.

BMO prévoit financer la transaction principalement grâce au capital excédentaire du bilan des entités combinées à la conclusion, y compris un montant estimé à 3,8 milliards de dollars canadiens provenant de Bank of the West et à 13,5 milliards de dollars canadiens provenant de BMO, ce qui comprend le bénéfice de la vente des activités de gestion d'actifs de BMO en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique (EMOA) et la génération de capital interne à la date de conclusion estimée. En outre, BMO a l'intention d'introduire un escompte de 2 % sur les actions émises dans le cadre de son Régime de réinvestissement de dividendes et d'achat d'action, et prévoit de réunir 2,7 milliards de dollars canadiens supplémentaires d'actions ordinaires avant la date de conclusion. BMO s'engage à maintenir ses ratios de capital cibles et ses dividendes réguliers dans sa fourchette de ratio de distribution cible. BMO ne procédera pas à une offre publique de rachat dans le cours normal des activités et ne prévoit pas de racheter des actions avant la conclusion.

L'une des forces de Bank of the West réside dans les relations profondes qu'entretiennent ses employés, ses clients et les collectivités qu'elle sert depuis plus de 100 ans. Dans le cadre de cette transaction, BMO ne prévoit pas de fermer de succursales de Bank of the West et s'engage à conserver les employés de première ligne des succursales de Bank of the West et à offrir des possibilités de perfectionnement professionnel dans l'ensemble du territoire nord-américain de BMO.

BMO et BNP Paribas vont conclure un accord de distribution à long terme pour la fourniture de solutions de financement d'équipement et de gestion de trésorerie aux clients de BNP Paribas en Amérique du Nord.

La transaction, qui a été approuvée par les conseils d'administration de BMO et de BNP Paribas, devrait être conclue d'ici la fin de l'année civile 2022, sous réserve des conditions de conclusion habituelles, notamment des approbations réglementaires. Au moment de la conclusion, BMO a l'intention de fusionner Bank of the West avec BMO Harris Bank N.A.

Engagement commun envers les employés, les particuliers, les petites entreprises, les communautés mal desservies et l'environnement

La raison d'être de BMO, Avoir le cran de faire une différence dans la vie, comme en affaires, qui comprend des engagements pour une économie florissante, un avenir durable et une société inclusive, guide tout ce que nous faisons. Elle façonne nos stratégies d'affaires, le développement de nos produits, les relations avec nos clients et notre engagement au sein des collectivités. Par l'intermédiaire de BMO EMpower, BMO s'est engagé à verser 5 milliards de dollars américains sur cinq ans pour éliminer les principaux obstacles auxquels sont confrontées les entreprises, les collectivités et les familles appartenant à des minorités aux États-Unis, en accordant des prêts, en investissant, en faisant des dons et en s'engageant auprès des collectivités qu'il sert. BMO donne aussi à ses clients les moyens d'améliorer leurs finances grâce à ses offres, notamment de nouveaux produits tels que Smart Money, un compte de chèques à frais réduits, sans frais de découvert ou pour provisions insuffisantes, qui a reçu la certification Bank On. BMO se réjouit de poursuivre le solide engagement communautaire pour lequel il est bien connu.

Compte tenu de la reconnaissance de BMO comme l'une des sociétés les plus gérées de manière durable au monde et de l'impressionnante plateforme de développement durable et du bilan ESG de Bank of the West, la transaction offre d'importantes possibilités de collaboration en matière d'investissement ESG et d'innovation de produits. Les deux organisations ont été désignées comme des employeurs de premier plan aux États-Unis par Forbes et sont déterminées à créer des cultures d'entreprise animées par une raison d'être et motivées pour gagner et soutenir les communautés qu'elles servent.

Conseillers

BMO Marchés des capitaux et Morgan Stanley & Co. LLC ont agi comme conseillers financiers et Wachtell, Lipton, Rosen & Katz et Osler, Hoskin & Harcourt LLP comme conseillers juridiques de BMO.

Conférence téléphonique à l'intention des investisseurs

Une conférence téléphonique à l'intention des investisseurs aura lieu le 20 décembre 2021 à 8 h (HE). Les dirigeants de BMO discuteront de la transaction et répondront ensuite aux questions. La conférence est accessible par webdiffusion à l'adresse www.bmo.com/relations-avec-les-investisseurs. Par ailleurs, la conférence sera accessible en mode écoute seulement par téléphone au 1-800-898-3989 ou au 416-406-0743 (6578095#). Les documents de présentation dont il sera question au cours de la conférence téléphonique seront accessibles à l'adresse www.bmo.com/relations-avec-les-investisseurs.

La présentation sera offerte en rediffusion jusqu'à minuit (HE), le 14 janvier 2022, en composant le 1-800-408-3053 ou le 905-694-9451, et en entrant le mot de passe 7155620#.

À propos de BMO Groupe financier 

Depuis plus de 200 ans et toujours là pour ses clients, BMO est un fournisseur de services financiers hautement diversifiés − la huitième banque en importance pour son actif en Amérique du Nord. Fort d'un actif de 988 milliards de dollars au 31 octobre 2021 et d'un effectif mobilisé et diversifié, BMO offre à plus de 12 millions de clients une vaste gamme de produits et de services dans les domaines des services bancaires aux particuliers et aux entreprises, de la gestion de patrimoine et des services de banque d'affaires par l'entremise de trois groupes d'exploitation : Services bancaires Particuliers et entreprises, BMO Gestion de patrimoine et BMO Marchés des capitaux.

À propos de Bank of the West

Basée à San Francisco, Bank of the West exploite plus de 500 succursales et bureaux dans 24 États (principalement dans l'Ouest et le Midwest des États-Unis), emploie plus de 9 000 membres d'équipe et sert près de 1,8 million de clients. Bank of the West a un bilan total de 105 milliards de dollars américains d'actifs et de 89 milliards de dollars américains de dépôts au 30 septembre 2021.

En juin 2021, Bank of the West détenait une part du marché des dépôts d'environ 3 % dans les trois grands États (Californie, Colorado et Oregon), qui représentent plus de 80 % de ses dépôts. Bank of the West commercialise une très large gamme de produits et de services bancaires destinés aux particuliers et aux petites et grandes entreprises. Elle détient également des positions fortes à travers les États-Unis dans plusieurs activités de financement spécialisées, telles que la marine, les véhicules de loisirs et l'agroalimentaire. Pour en savoir plus sur Bank of the West, consultez la rubrique About Us (en anglais) du site BankoftheWest.com.

Mise en garde concernant les déclarations prospectives

Certaines déclarations contenues dans le présent communiqué constituent des déclarations prospectives. Toutes ces déclarations sont énoncées sous réserve des règles d'exonération de la loi américaine Private Securities Litigation Reform Act of 1995 et des lois canadiennes sur les valeurs mobilières applicables, et elles sont conçues comme des déclarations prospectives aux termes de ces lois. Les déclarations prospectives contenues dans le présent document peuvent comprendre notamment des énoncés concernant la conclusion prévue de la transaction proposée, des plans pour les activités combinées de BMO et de Bank of the West, le financement de la transaction proposée, les impacts financiers, opérationnels et capitalistiques de la transaction proposée, nos stratégies ou actions futures, nos cibles et engagements, nos attentes concernant notre situation financière, notre assise financière, le cadre réglementaire dans lequel nous évoluons, les résultats ou les perspectives de nos activités ou des économies canadienne et américaine, ainsi que des commentaires faits par notre direction. Les déclarations prospectives peuvent se caractériser par l'emploi de termes tels que « pouvoir », « devoir », « s'attendre à », « prévoir », « projeter », « anticiper », « estimer », « avoir l'intention de », « planifier » ou « croire » (ou leur forme négative) ainsi que par l'emploi de variantes de ces termes ou de termes semblables.

En raison de leur nature, les déclarations prospectives exigent la formulation d'hypothèses et comportent des risques et des incertitudes de nature générale ou spécifique. Il existe un risque appréciable que les prévisions, pronostics, conclusions ou projections se révèlent inexacts, que nos hypothèses soient erronées et que les résultats réels diffèrent sensiblement de ces prévisions, pronostics, conclusions ou projections. L'incertitude créée par la pandémie de COVID-19 a fait croître ce risque étant donné les défis accrus que pose l'établissement d'hypothèses, de prévisions, de pronostics, de conclusions ou de projections. Nous conseillons aux lecteurs du présent document de ne pas se fier indûment à nos déclarations prospectives étant donné que les résultats, les conditions, les actions ou les événements réels futurs pourraient différer sensiblement des cibles, attentes, estimations ou intentions exprimées dans ces déclarations prospectives en raison d'un certain nombre de facteurs, dont plusieurs sont indépendants de notre volonté et dont nous pouvons difficilement prédire les effets.

Les résultats futurs ayant trait aux déclarations prospectives peuvent être influencés par de nombreux facteurs, notamment : la possibilité que la transaction proposée ne se réalise pas dans les délais prévus ou ne se réalise pas du tout parce que les approbations réglementaires requises et les autres conditions de la conclusion ne sont pas reçues ou satisfaites en temps voulu ou ne le sont pas du tout ou sont reçues sous réserve de conditions ou d'exigences défavorables; les avantages escomptés de la transaction proposée, tels qu'une augmentation du bénéfice par action ajusté, la création de possibilités de synergie et la croissance de nos activités aux États-Unis ne sont pas réalisés dans les délais prévus ou ne se réalisent pas du tout en raison de l'évolution des conditions générales de l'économie et du marché, des taux d'intérêt et de change, de la politique monétaire, des lois et des règlements (y compris les modifications des exigences en matière de capital) et de leur application, et du degré de concurrence dans les zones géographiques et les secteurs d'activité dans lesquels Bank of the West exerce actuellement ses activités; les activités de Bank of the West pourraient ne pas donner les résultats escomptés ou ne pas correspondre aux résultats antérieurs; la capacité d'intégrer rapidement et efficacement Bank of the West; la capacité de financer la transaction proposée à partir du capital excédentaire existant et de la génération de capital et du financement prévus à des conditions acceptables pour BMO; la capacité de BMO d'atteindre ses objectifs en matière de capital; la capacité de BMO de faire plus de ventes croisées de produits aux clients; les risques liés à la réputation et la réaction des clients et des employés de Bank of the West à la transaction; le détournement du temps de la direction sur les questions liées à la transaction; l'exposition accrue aux fluctuations des taux de change; et les autres facteurs mentionnés dans la section des Risques pouvant influer sur les résultats futurs, et dans les sections portant sur le risque de crédit et de contrepartie, de marché, d'assurance, de liquidité et de financement, ainsi que les risques opérationnel non financier, juridique et réglementaire, de stratégie, environnemental et social et de réputation, à la section Gestion globale des risques du Rapport de gestion annuel 2021 de BMO, qui présentent tous l'incidence que certains de ces facteurs et risques clés pourraient avoir sur nos résultats futurs et notre capacité à prévoir et à gérer efficacement les risques découlant des facteurs susmentionnés. Nous tenons à souligner que la liste de facteurs qui précède n'est pas exhaustive. D'autres facteurs et d'autres risques pourraient influer défavorablement sur nos résultats. Les investisseurs et toute autre personne doivent tenir soigneusement compte de ces facteurs et de ces risques, ainsi que d'autres incertitudes et événements potentiels, et de l'incertitude inhérente aux déclarations prospectives.   

Les hypothèses relatives au rendement financier actuel et prévu de BMO et de Bank of the West (y compris les chiffres du bilan, de l'état des résultats et du capital réglementaire), au financement prévu pour la transaction proposée (y compris la participation au Régime de réinvestissement de dividendes et d'achat d'actions de BMO), à la date de conclusion prévue de la transaction proposée, aux synergies prévues (et au moment de leur réalisation), aux coûts d'intégration et de restructuration, à la comptabilisation présumée du prix d'achat (y compris les évaluations de la juste valeur), aux coûts de financement, aux taux de change et à notre multiple présumé de la valeur finale et aux exigences futures en matière de capital réglementaire, y compris les réformes de Bâle III annoncées par le Bureau du surintendant des institutions financières, qui entreront en vigueur au deuxième trimestre de l'exercice 2023, ont été prises en compte dans l'estimation du taux de rendement interne de BMO, de l'accroissement du bénéfice par action ajusté et/ou des ratios de capital réglementaire prévus de BMO.

Les hypothèses concernant notre plan d'intégration, l'efficacité et la durée de l'intégration et l'alignement des responsabilités organisationnelles sont des facteurs importants que nous avons pris en compte dans l'estimation des coûts de la transaction et de l'intégration.

Nous ne nous engageons pas à mettre à jour les déclarations prospectives, verbales ou écrites, qui peuvent être faites, à l'occasion, par l'organisation ou en son nom, sauf si la loi l'exige. L'information prospective contenue dans le présent document est présentée dans le but d'aider les actionnaires et les analystes à comprendre la transaction proposée, et peut ne pas convenir à d'autres fins.

SOURCE BMO Groupe Financier

Pour plus de renseignements: Relations avec les médias : Paul Gammal, Toronto, paul.gammal@bmo.com, 416-867-3996; Relations avec les investisseurs : Christine Viau, Toronto, christine.viau@bmo.com, 416-867-6956; Bill Anderson, Toronto, bill2.anderson@bmo.com, 416-867-7834; Internet : www.bmo.com; Twitter : @BMOmedia

LIRE LA SUITE

Autre contenu intéressant